0

Bonjour tout le monde,

J'espère que certains traducteurs plus expérimentés pourront me donner des conseils : je suis régulièrement confronté à un petit dilemme quand il s'agit d'écrire des adjectifs en français. Étant assez féministe dans l'âme, l'idée de tout écrire au masculin quand les phrases ont un sens général ou sont hors-contexte me chiffonne un peu. D'un autre côté, c'est assez moche de mettre des parenthèses partout...

 

Par exemple: "I'm sorry I upset you", j'aurai tendance à traduire « Je suis désolé(e) de t'avoir énervé(e) » si le contexte n'indique pas clairement le sexe des protagonistes. Est-ce que c'est quelque chose d'acceptable en traduction ou il vaut mieux éviter ?

 

Merci d'avance :)

3件のコメント

  • 0
    Avatar
    Rody

    Bonjour Xavier.

    Euh, techniquement, je ne pense pas que ce soit un gros problème. Le traducteur supposera que c'est une femme qui a traduit :), et aussi ce n'est pas franchement quelque chose qui gène en soi. Cependant, vu que c'est plutôt inhabituel, je te conseillerais d'éviter. Comme on dit, l'homme est le sexe fort (c'est pas pour offenser les femmes), alors je pense que le masculin devrait primer en ce qui concerne les phrases qui ont un sens général.

  • 0
    Avatar
    Xavier

    Bonjour Rody,

    Merci de ta réponse !

    Au final j'ai consulté le site du client pour lire d'autres articles précédemment traduits et édités par leurs services, et ils utilisent bien la double version. La seule différence avec ce que je faisais avant c'était l'écriture.

    Au lieu de dire « de t'avoir énervé(e) » ils préfèrent « de t'avoir énervé-e ». Du coup je me suis adapté.

     

    Je sais qu'on appelle encore parfois l'homme « le sexe fort » mais les mentalités évoluant, ça vaut parfois le coup de vérifier ;)

  • 0
    Avatar
    mdj_cm

    Bonjour,

    Je pense qu'il convient effectivement de choisir la forme la plus adaptée au cas par cas. 

    Dans certains cas, il convient de se dire qu'un utilisateur, un lecteur, tout comme un docteur, font référence à des métiers, des fonctions qui n'ont pas de genre en soit. Dans ce cas, nous devons utiliser une forme simple et invariable, et nous dire qu'elle ne s'appelle pas "masculin", mais qu'elle est juste une forme invariable commune (non sexuée) et simplifiée.

    J'insiste sur la notion de simplification, non seulement pour les lecteurs/utilisateurs, mais aussi pour les traducteurs FR qui auraient à fournir plus de travail que d'autres pour le même revenu et pour des raisons qui ne justifient pas à mon sens de telles complications...

    Car si nous acceptions, dans ce cas précis d'utilisation (référence à la fonction, et non à la personne), de ne plus nommer ce genre "masculin", le débat ne se poserait même plus.

    Qu'en pensez-vous ?

    Bonne continuation,

    Mike

サインインしてコメントを残してください。