5

Bonjour,

D'après le Guide de style Gengo (français), il faut ajouter une espace insécable devant le point d'exclamation, le point d'interrogation et le point-virgule. Bien que ce soit vrai en français hexagonal, en français canadien nous ne mettons pas d'espace insécable devant ces signes de ponctuation. Nous employons toutefois l'espace insécable devant le deux points.

Je précise ce fait car je me suis inscrit en réponse à une annonce selon laquelle Gengo recherchait des traducteurs Canadiens-Français. Je suppose donc qu'il sera question de traduire des textes à l'intention de Canadiens-Français. Hors, pour de tels clients, le français hexagonal (et ses particularités) n'est pas de mise; c'est du moins mon avis. La plupart des locuteurs de français canadien hausseraient tout simplement le sourcil en apercevant une espace devant un point d'exclamation ou un point-virgule encadré de deux espaces, et continueraient leur lecture.

Ceci dit, je vais tout de même effectuer mon test de traduction en respectant les règles de typographie du français hexagonal; toutefois, je crois qu'il est nécessaire de préciser que ces règles sont différentes au Canada et pour les clients Canadiens.

L'Office québécois de la langue française précise cependant que lorsqu'un logiciel de traitement de texte comprend l'espace fine, il est préférable de l'employer devant le point d'exclamation, le point d'interrogation et le point-virgule. Toutefois, puisque la grande majorité de ces logiciels ne comprend pas l'espace fine, les Canadiens ont pour règle de ne pas placer d'espace devant ces signes de ponctuation.

 

Sources :

Le guide du rédacteur (guide normatif publié par le Bureau de la traduction du gouvernement du Canada) : http://www.btb.termiumplus.gc.ca/redac-chap?lang=fra&lettr=chapsect6&info0=6.13#zz6

Banque de dépannage linguistique (publié par l'Office québécois de la langue française, l'autorité en langue française au Canada) : http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2039

2 comments

  • 0
    Avatar
    orz

    « L'Office québécois de la langue française précise cependant que lorsqu'un logiciel de traitement de texte comprend l'espace fine, il est préférable de l'employer devant le point d'exclamation, le point d'interrogation et le point-virgule. Toutefois, puisque la grande majorité de ces logiciels ne comprend pas l'espace fine, les Canadiens ont pour règle de ne pas placer d'espace devant ces signes de ponctuation. »

    Ce que vous dites me semble contradictoire.

    Après recherches, vous expliquez vous-même que la règle (précisée par l'OQLF) est bien l'espace fine, et que l'omettre est malgré tout une erreur (certes admise). De la même manière, le fait de ne pas accentuer les majuscules ou d'oublier les cédilles (Ç) est une erreur très commune en France, mais une erreur quand même qu'il ne faut ni commettre, ni encourager.

    De nos jours, tous les logiciels de traitement de texte sont capables d'ajouter automatiquement les espaces insécables et corrigent la non-accentuation des majuscules. J'utilise pour ma part LibreOffice qui est gratuit. Il n'y a donc plus aucune raison de persister dans l'erreur !

  • 0
    Avatar
    marilynrousseau

    Tu avais raison Enkara.  Mon test Anglais > Français (Canada) Pro vient d'être rejeté, en partie parce que j'avais suivi le guide de style français et utilisé l'espace insécable devant le point d'interrogation. Alors faites bien attention à cela. 

Please sign in to leave a comment.